LE VERRE DE TROP
➔ REVENIR AUX PAROLES

Accoudé au comptoir

Je sirote un ricard

Tu te ramènes au bar

Les yeux tout plein d’espoir

 

Mais j’ai plus un sou pour toi ma vieille

Hum hum hum nan !

T’en es déjà à la sixième bouteille

Hum hum hum 

Tu ne tiens plus debout

Tu me cherches partout

Et celui que t’as embrassé nan, nan !

C’était pas moi ! (Gna Gna Gna Gna)

 

Il se fait un peu tard

Je règle mon ricard

Je te dis : « viens on s’barre »

Mais tu retournes près du comptoir

 

Mais j’ai plus un sou pour toi ma vieille

Hum hum hum nan !

T’en es déjà à la septième bouteille

Hum hum hum 

Tu ne tiens plus debout

Tu me cherches partout

Et celui que t’as embrassé nan, nan !

C’était pas moi ! (Gna Gna Gna Gna)

 

Oh, j’en peux plus de toi tu sais, tu bois

Tu dépenses tout notre blé

J’préfèrerais qu’tu ’boives du thé

Pour qu’on puisse aller un peu plus aller, au ciné yeah !

 

Là-dessus le gars du bar

Te sert un autre verre

Ça sera pas le dernier

Pour moi c’est terminé

 

Mais j’ai plus un sou pour toi ma vieille

Hum hum hum ouais !

T’en es déjà à la huitième bouteille

Hum hum hum 

Tu n’ressembles plus à rien

Je crois que c’est la fin

Et celui que t’as embrassé ouais, ouais !

C’était pas moi ! (Gna Gna Gna Gna)

 

C’était le verre de trop !

© Jean-Baptiste Gaulier 2021